La Voie des Dauphins

La Mort n'est pas une Fin!

Témoignage de Marie-Christine

Le chat « providentiel »

En 1992, j’ai vécu une dépression sévère. Ma tante Jeannette, pour m’aider, m’a donné une chatte siamoise qu’elle avait trouvée abandonnée à Moissey (Jura). Cette petite bête m’a beaucoup aidée mais, malheureusement, je ne l’ai gardée que huit mois. Elle a, en effet, été tuée par le berger allemand d’un voisin.

J’étais dans un tel état de tristesse que ma tante, bouleversée, s’est rendue sur la tombe de mon oncle et lui a demandé de faire quelque chose pour moi, afin que je ne retombe pas aussi bas, que quelques mois plus tôt.

Le lendemain, une chatte blanche qu’elle n’avait jamais vue, est rentrée chez elle et est allée directement dans sa douche où elle a fait trois petits chats blancs et un tigré beige rosé. C’est lui que j’ai choisi pour devenir mon nouveau petit compagnon.

Je suis sûre que ce n’est pas un hasard, si cette minette est venue faire ses petits chez ma tante, juste après sa demande à mon oncle.

Elle a gardé cette chatte. Et depuis, de nombreux chats sont venus se réfugier chez elle, se faire nourrir, parfois adopter, même si, en général, ils restaient assez sauvages.

Ce chat que j’ai recueilli auprès de sa maman toute blanche, m’a apporté huit ans de bonheur intense. Il était d’une douceur extrême et très câlin. Il n’est, hélas, plus de ce monde mais je pense à lui très, très souvent et toujours avec une grande émotion. Je peux ajouter qu’il m’a grandement aidée à guérir de ma dépression.

Marie-Christine

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.4