La Voie des Dauphins

La Mort n'est pas une Fin!

Michelle

A quelques jours près, notre amie Michelle nous a quittés également . Nous la connaissions depuis trois ans, peut-être quatre. Elle a souvent assisté à nos conférences, persuadée déjà par ses expériences personnelles et les beaux messages reçus de son neveu décédé en 2001, que « la mort n’existe pas ».Elle possédait de nombreuses photos inexpliquées qu’elle m’avait montrées et que nous avions décidé de présenter à l’association. Quand elle n’allait pas trop mal encore, elle s’était mise à préparer une conférence autour de tous ces clichés pris par elle et elle était ravie de pouvoir nous montrer tout ce qu’elle avait découvert à travers eux. Mais la maladie s’est intensifiée et elle m’a demandé de repousser sa conférence à 2013. Nous devions également nous rencontrer pour parler de la structure qu’elle entendait donner à son intervention mais cela n’a malheureusement pas été possible.

Elle aimait la vie avec passion, pratiquait merveilleusement l’écriture (romans, poèmes, récits divers, blog), et la photographie. Je la revois au cours de nos conférences, souriante et discrète, avec toujours une question pertinente à poser.

Ma chère Michelle, comme vous allez nous manquer ! Mais nous savons que, quoiqu’ invisible, vous serez parmi nous et dans nos cœurs.

 

Je reproduis ici ce que Michelle avait écrit dans son blog le samedi 18 septembre 2010 :

Faire circuler

 

« Un peu de pub pour une association que j’apprécie : « La voie des dauphins ».

Cette association propose des rencontres mensuelles (dix fois par an) qui se déroulent en deux temps : une conférence en première partie sur un thème en lien avec la vie dans ses deux aspects :

1.      Ici et maintenant : comprendre qui nous sommes, comment nous « fonctionnons », comment nous pouvons trouver l’équilibre et l’épanouissement, tant physique que spirituel, comprendre le mécanisme d’évolution spirituelle des êtres humains…

2.      Dans l’Au-delà : avoir la preuve certaine de la survie de nos disparus, comprendre en quoi consiste la vie dans l’Au-delà et voir comment cela peut éclairer notre vie d’ici…

Une séance publique de médiumnité en 2ème partie : le médium établit des contacts, le plus souvent, à partir de photographies de disparus, apportées par les personnes du public et déposées devant lui.

Ayant personnellement expérimenté les messages de personnes proches disparues, j’apprécie tout particulièrement le travail de l’association. A chaque conférence, je me rends compte que des quantités de gens vivent régulièrement cette approche avec l’Au-delà, que des quantités de gens vivent des traumatismes terribles et que ces contacts les rassurent et leur redonnent confiance. La semaine dernière, Sonia BARKALLAH nous a présenté son film « Les rencontres de Martigues sur la NDE de juin 2006 » avec les témoignages de très grands scientifiques qui se posent de plus en plus de questions face aux récits de leurs patients suite à un coma ou une mort clinique. Un film d’une grande qualité qui, je l’espère, sera prochainement proposé à tous par le biais de la télévision. Il y a très longtemps que je m’intéresse aux NDE. Le livre de Raymond MOODY m’a ouvert de nouveaux horizons en me montrant que ce que je pensais au fond de moi était une réalité pour nombre de personnes. A tous ces chercheurs, écrivains, scientifiques, prêts à subir les « railleries »de leurs pairs, je citerai Bernard Weber, Didier van Cauwelaert, Patrice van Eersel, Elizabeth Kübler Ross et tous les autres, je dis Merci d’ouvrir des portes trop longtemps cadenassées par une hégémonie autant scientifique que religieuse, trop heureuse de laisser le monde dans une ignorance ô combien bénéfique à leur diktat !

A lire aussi :

La vie après la vie du Dr R. Moody.

La mort n’est pas une terre étrangère de Stéphane Allix. »


Eliane YOVA

Eliane Yova, devait, vous souvenez-vous, venir nous présenter son compagnon, George Chapman, médium guérisseur du Dr William Lang. La veille de sa conférence, un ennui de santé, gravissime, puisqu’il était le prélude au mal terrible qui l’a emportée, était survenu et l’avait empêchée d’assurer son intervention. Claude Hourdou l’avait remplacée et nous avait présenté un bien beau film , passionnant, sur cette relation très spéciale d’un médium, George, formé de l’Au-delà par un chirurgien décédé. Ils ont soigné et guéri, d’abord en Angleterre puis en France et dans d’autres pays, de nombreux patients. Tout comme les médecins philippins qui interviennent sur le corps éthérique des malades. Durant de nombreuses années, Eliane a accompagné George et assisté à tant et tant de guérisons inexpliquées. La voici maintenant auprès de lui et du Dr Lang. Nous ne la connaitrons pas mais nous reverrons le film et partagerons à nouveau ces moments fantastiques où l’Au-delà vient en aide à l’humanité souffrante.

Merci et respect pour leur dévouement absolu qui ne s’est jamais démenti.

Si vous désirez en apprendre plus, vous pouvez vous procurer le livre de J. Bernard Hutton « Il nous guérit avec ses mains ». (Ed. Arista) et ceux de George Chapman lui-même :« Chirurgien de l’Au-delà »(Ed.Fayard) et « Rencontres extraordinaires »(Ed. Astra).


Michèle RIFFARD

Michèle Riffard s'en est allée vendredi 5 septembre vers huit heures du matin. Dans son sommeil. Paisiblement. Sans douleur, sans souffrance. Merci à Qui lui a fait ce cadeau, elle, qui durant toute sa vie n'a été épargnée ni par les coups du sort, ni les maladies, ni les accidents, ni les deuils. Nous voici comme orphelins de cette femme, un peu notre maman à tous. A la fois une maman réconfortante et protectrice, pleine d'amour et d'indulgence, et une dame, une grande dame de la médiumnité, une grande parmi les grandes.

Chère Michèle, nous te souhaitons un merveilleux séjour dans cet Au-delà auquel tu nous as reliés tant de fois, auprès de tous ceux que tu as aimés. Nous te savons parmi les bienheureux qui siègent à la droite de Dieu, ange parmi les anges, pour tout le dévouement dont tu as su faire preuve, pour l'amour que tu savais offrir à chacun qui te sollicitait, pour la compassion pour les souffrants et les endeuillés. Tu avais un cœur "gros comme ça" et tu te montrais toujours à l'écoute de toutes les misères, de toutes les peines. Tu savais redonner espoir et confiance dans des retrouvailles certaines. Grâce à toi, nous savons qu'un jour, accompagnée de ton petit Pikatchu, tu nous attendras, quand notre tour sera là, et tu nous tendras la main en souriant, pour franchir la Porte. Michèle, nous te portons à jamais dans notre cœur.


Claude HOURDOU

Au-revoir Claude,

Claude Hourdou nous a quittés cet été, le 18 août, après une douloureuse maladie. C’était un homme d’une  gentillesse et d’une disponibilité incroyables, sans cesse à l’écoute d’autrui et prêt à donner de son temps sans compter. Toujours de bonne humeur, il savait consoler chacun et son rire éclatait dans toutes ses phrases, ponctuant ses nombreux  jeux de mots. Il faisait bon être de ses amis car il donnait à chacun l’impression d’être unique et de tenir une place spéciale dans son cœur.

 

Venu trois fois à la Voie des Dauphins, avec son épouse Carole, il nous a présenté l’histoire extraordinaire de William Lang, médecin du ciel, et de son médium sur terre, George Chapman . A travers qui, il a soigné les innombrables malades venus les consulter. ( « Il nous guérit avec ses mains » Ed. Arista). Ses exposés, toujours très clairs, bien documentés et intelligemment illustrés de films et de commentaires divers nous ont passionnés à chaque fois. Claude s’occupait aussi de notre site et c’est lui qui a su intéresser Joël et Fabrice à la sono.

 

Notre peine est très grande et nous mesurons déjà combien sa présence nous manque. Comme Michèle Riffard, il sera là à chacune de nos conférences, et  ils resteront unis tous les deux dans notre souvenir et notre très vive affection.

                                                                                         14 septembre 2015

Site motorisé par ZitePLUS 0.9.4